Skip to main content

17 Avr, 2024

Un exosquelette tout-terrain transforme votre corps en un e-randonneur surhumain

Un exosquelette tout-terrain transforme votre corps en un e-randonneur surhumain

Les exosquelettes récréatifs visent à faire pour la randonnée, l’escalade et la course à pied ce que les vélos électriques ont fait pour le cyclisme, en permettant aux gens de dépasser leurs limites physiques.

Si vous pensiez que l’Hypershell était un produit bizarre et unique, il est temps de revoir votre jugement. D’autres exosquelettes d’extérieur pilotés par l’IA sont en préparation, conçus pour aider les aventuriers amateurs à aller plus loin, plus vite et avec moins d’efforts.

Le prochain modèle est le X1 de la start-up chinoise Dnsys. Enfilez ce morceau d’IA motorisée sur votre taille et vos cuisses et améliorez votre anatomie avec 900 watts supplémentaires de puissance de marche, de randonnée, d’escalade, de grimpe et de course. Le X1 supporte jusqu’à 38 kg de charge, permet à l’utilisateur d’atteindre des vitesses supérieures à 26 km/h et se range facilement pour les déplacements.

Comme Hypershell, Dnsys présente son exo portable pour l’extérieur via Kickstarter, avec une campagne qui doit être lancée au plus tôt. Dnsys a clairement utilisé les exosquelettes d’Hypershell à des fins d’analyse comparative, cherchant à les surpasser sur tous les points de la fiche technique.

Le X1 peut vous aider à grimper et à escalader avec plus de facilité

Le X1 se vante d’abord d’être plus léger que le modèle Hypershell le plus léger de la campagne Kickstarter de l’année dernière, avec un poids de 1,6 kg qui se situe en dessous des 1,8 kg. Par ailleurs, le X1 produit 100 watts de plus que n’importe quel Hypershell, ce qui se traduit par une capacité supplémentaire de compensation de poids de 8 kg, pour un total estimé à 38 kg.

Bien sûr, il n’est pas nécessaire de porter 38 kg de kit de survie sur le dos pour bénéficier du couple de 40 Nm du X1. Même si vous ne faites qu’une simple randonnée avec une bouteille d’eau à la main, le X1 promet d’éliminer le stress à chaque pas, en réduisant jusqu’à 50 % de l’énergie dépensée pour que vous restiez frais plus longtemps et que vous puissiez parcourir de plus grandes distances.

Que vous souhaitiez garder vos jambes fraîches, arriver rapidement à destination ou un peu des deux, l’exosquelette portable Dnsys X1 est conçu pour vous donner la force de le faire

Quelle que soit la mission du jour, le X1 commence par identifier et analyser le positionnement des jambes grâce à son capteur de mouvement embarqué, des milliers de fois par seconde. Ces informations sont traitées par des algorithmes d’intelligence artificielle avancés sur le processeur double cœur 240 MHz afin d’interpréter les intentions et d’ajuster instantanément la puissance du moteur au rythme et aux mouvements de l’utilisateur.

L’IA apprend également les mouvements du propriétaire du X1 au fil du temps afin de mieux personnaliser sa puissance en fonction de la façon dont vous l’utilisez habituellement.

À l’instar d’une voiture de sport hybride hautes performances, le X1 est également doté d’un mode « boost » à bouton-poussoir qui permet de mobiliser instantanément l’intégralité des 900 watts (1,2 ch). Cela vous permet d’atteindre une vitesse de course maximale de 27 km/h, ce qui n’est pas tout à fait la vitesse maximale d’Usain Bolt, mais qui dépasse d’environ 16 km/h la vitesse moyenne d’un coureur de semi-marathon. Pour s’en convaincre, voici un homme qui court un peu plus lentement :

Défi tapis roulant, 1 minute à 25 km/h

Le X1 ne se limite pas à la vitesse et à la puissance. Dans les descentes, il peut introduire une résistance pour maintenir un rythme plus lent et plus régulier qui protège les genoux de l’utilisateur et permet un contrôle plus précis du pied.

Dnsys estime l’autonomie de la batterie entre 25 à 30 km, ce qui donne au X1 plus de jus qu’il n’en faut pour une bonne journée de randonnée. Les utilisateurs peuvent également échanger les batteries à chaud, en insérant une nouvelle batterie pour doubler l’autonomie. Selon Dnsys, huit minutes de connexion à un chargeur de téléphone portable suffisent pour augmenter de 20 % la puissance de la batterie. La récupération de l’énergie cinétique (KERS : Kinetic Energy Recovery ) intégrée permet de maximiser l’autonomie de la batterie.

En ce qui concerne la construction de base, Dnsys maintient un poids faible grâce à un mélange de matériaux ultralégers comprenant de l’aluminium de qualité aérospatiale et de la fibre de carbone. Le X1 s’attache à la taille de l’utilisateur au moyen d’une ceinture à fermoir à chaîne qui, selon Dnsys, améliore l’ajustement, la sécurité et le confort. Des sangles séparées au niveau des cuisses permettent un ajustement personnalisé grâce à des cadrans Boa.

Une fois l’aventure terminée, le X1 se range dans un format relativement plat de 6 litres, ce qui permet de le ranger facilement dans un sac à dos ou une valise.

Dnsys proposera trois modèles différents, avec des promesses de dons très précoces allant de 399 à 998 dollars. Le modèle Carbon de milieu de gamme à 599 $ semble être l’option idéale pour ceux qui ne prévoient pas de s’aventurer au-delà du rayon d’action de base de plus de 25 km, avec toutes les caractéristiques susmentionnées.

Le modèle Carbon Plus à 998 $ ajoute une batterie de rechange et une construction en titane, tandis que le modèle Lite à 399 $ pèse un peu plus lourd et utilise un moteur plus petit de 500 W pour des performances plus modestes. Les livraisons devraient débuter en juillet.

https://www.kickstarter.com/projects/dnsys/dnsys-x1-exoskeleton-unleash-superhuman-athletic-potential