Skip to main content

17 Mai, 2024

Renault annonce la production d’un mini-bus robotisé autonome de niveau 4

Renault annonce la production d’un mini-bus robotisé autonome de niveau 4

Renault a fait de grandes annonces, en décrivant les changements majeurs apportés à sa stratégie en matière de véhicules autonomes et en annonçant la production (aucune date n’a été précisée) d’un mini-bus électrique robotisé basé sur le Nouveau Renault Master.

Le nouveau mini-bus électrique robotisé est conçu comme une plateforme pouvant être personnalisée par des partenaires spécialisés dans la mobilité tels que EasyMile, Milla et WeRide.

La plateforme est conçue pour intégrer les solutions d’automatisation de ces partenaires.

Renault a annoncé la production prochaine (sans précision de date) d’une plate-forme de mini-bus électrique robotisée basée sur le Nouveau Renault Master.

Le plus grand changement dans la stratégie de Renault en matière de véhicules autonomes consiste à concentrer ses technologies autonomes les plus avancées sur le secteur des transports publics et à séparer les attentes relatives aux véhicules individuels des besoins en matière de transports publics.

Du côté des consommateurs, Renault a déclaré qu’il était peu probable qu’il offre plus que le niveau 2 d’autonomie dans ses véhicules grand public dans un avenir proche.

Le concept Renault SYMBIOZ de 2017 (deux images en haut) a été illustré avec le conducteur utilisant un casque VR, le concept EZ-ULTIMO de 2018 (en bas à droite) et le concept Renault EZ-POD de 2019 (en bas à gauche) ont tous dépeint un monde où l’autonomie de niveau 4 était disponible dans les véhicules grand public. Renault prévoit désormais de s’en tenir au niveau 2 pour les véhicules grand public dans un avenir prévisible et de concentrer ses efforts les plus avancés sur le développement d’une plateforme miniBus électrique, robotisée et pré-équipée qui accueillera diverses solutions d’automatisation proposées par des partenaires spécialisés.

Renault propose déjà une assistance à la conduite élevée sur la plupart de ses modèles, mais le communiqué de presse de l’entreprise indique que « l’automatisation de certaines fonctions, dans le but d’atteindre une autonomie complète du véhicule, semble improbable pour le moment, compte tenu des réglementations actuelles, des attentes des clients et du coût de la technologie complexe impliquée ».

Il s’agit d’un changement radical par rapport aux voitures conceptuelles présentées par Renault au cours de la dernière décennie, où des véhicules autonomes grand public de haut niveau ont été présentés chaque année.

Le futur mini-bus électrique robotisé de Renault sera présenté du 26 mai au 9 juin 2024 à l’occasion du Grand Chelem de tennis de Roland-Garros.

Le communiqué de presse de Renault poursuit : « Il existe un écart de complexité technologique important entre l’automatisation de niveau L2 et l’autonomie de niveau L3, car le véhicule doit être capable de fonctionner en toute sécurité dans des environnements complexes avec une supervision limitée du conducteur. À ce stade, le coût induit à supporter par les clients, par rapport aux avantages en termes de conduite, rendrait la demande insuffisante, voire anecdotique.

 » Dans le même temps, le Groupe veille à ce que l’architecture de ses véhicules puisse évoluer vers la voiture autonome si les attentes, les réglementations ou le coût des technologies rendent cette percée envisageable.

« En revanche, en matière de transport public, le Groupe Renault voit la pertinence de proposer des véhicules autonomes, avec un besoin annuel estimé à plusieurs milliers de miniBus dans les prochaines années. »

Des navettes autonomes pour les Internationaux de France 2024. Le futur miniBus électrique robotisé de Renault est beaucoup plus spacieux que le Nouveau Renault Master sur lequel il est basé.

Les Internationaux de France 2024 se tiendront à Paris du 20 mai au 9 juin 2024, et Renault et WeRide testeront des navettes électriques et autonomes pour faciliter l’accès au stade Roland-Garros pendant l’événement. C’est l’occasion de découvrir le futur proche de l’automobile et l’avancée de la maturité de la technologie autonome.

De 11h à 19h, du 26 mai au 9 juin 2024, ce service expérimental emmènera les passagers du parking P2 (situé à la périphérie du Bois-de-Boulogne) au stade Roland-Garros. Et, à l’issue des matchs, quitter Roland-Garros pour rejoindre la place de la Porte d’Auteuil ou revenir au parking P2.

L’expérimentation des transports publics autonomes est en cours depuis plusieurs années et Renault annonce d’autres partenariats.

https://media.renaultgroup.com/vehicule-autonome-renault-group-va-proposer-une-offre-de-niveau-4-ambitieuse-pour-le-transport-public/?lang=fra

https://www.rolandgarros.com/fr-fr