Skip to main content

29 Mai, 2024

La startup qui transforme les tracteurs en robots autopilotés 

La startup qui transforme les tracteurs en robots autopilotés 

Un tracteur John Deere équipé de la technologie Bluewhite.

Face à la diminution de la main-d’œuvre, cette entreprise transforme les véhicules agricoles conventionnels les plus basiques en robots autopilotés efficaces et fiables.

De notre jours, il semble que personne ne veuille conduire des tracteurs. « Aux États-Unis, il y a un gros problème de pénurie de personnes qui veulent conduire des tracteurs », admet Michal Roizman, vice-président chargé des produits chez Bluewhite, une entreprise de robots agricoles en tant que service (RaaS) basée à Tel Aviv et à Fresno, en Californie.

En France, le phénomène est le même. Les agriculteurs peinent à trouver des ouvriers. Les représentants du secteur assurent qu’il faudrait former 30 % d’élèves supplémentaires.

Michal Roizman, vice-président chargé des produits chez Bluewhite.

« C’est un travail très ennuyeux et difficile : vous devez rester dans le tracteur pendant huit à douze heures en conduisant très lentement. Ce n’est pas sain non plus à cause des produits chimiques [libérés lors de la pulvérisation agricole]. Les gens ne veulent pas faire cela », explique-t-elle.

« Dans le même temps, les cultivateurs sont très demandés, car la population mondiale augmente. Nous devons produire plus de nourriture, mais nous n’avons pas les moyens de le faire parce que nous n’avons pas assez de chauffeurs de tracteurs ».

C’est là que la startup Bluewhite entre en jeu. L’entreprise propose aux agriculteurs un système robotique rétrofit qui transforme n’importe quel tracteur en véhicule autopiloté – une solution idéale pour les agriculteurs qui disposent d’un certain nombre de tracteurs conventionnels et qui ont maintenant besoin d’une flotte de véhicules autonomes télécommandés.

Flottes télécommandées

Tout d’abord, les tracteurs sont équipés du système autonome Bluewhite dans les locaux de l’entreprise, où le terrain de l’exploitation est cartographié.

Ensuite, l’équipe chargée de la réussite des clients dispense une formation complète afin de garantir la maîtrise de l’utilisation, de la gestion et de la surveillance à distance des tracteurs autonomes.

Cette formation comprend le respect des protocoles de sécurité et la validation des missions autonomes dans les blocs désignés pour préparer les opérations quotidiennes.

Interface utilisateur de l’agriculture autonome de Bluewhite.

« Nous fournissons une solution matérielle et logicielle pour les tracteurs que le producteur possède déjà. Nous installons le matériel et le logiciel, et le tracteur devient autonome », explique Michal Roizman.

Avantages financiers

L’entreprise, qui emploie 150 personnes, enregistre déjà des résultats positifs sur le marché, puisqu’elle travaille avec plus de 20 grands cultivateurs aux États-Unis, dont de grands noms de l’amande, de la pistache, du raisin et de la pomme.

À l’heure actuelle, la valeur anticipée de la technologie des tracteurs autonomes devrait atteindre 11,5 milliards de dollars d’ici à 2030.

Michal Roizman estime que la solution de tracteur autonome de Bluewhite offre des avantages financiers significatifs pour les exploitations agricoles modernes.

L’un des principaux avantages est la possibilité d’un fonctionnement 24 heures sur 24. Contrairement aux conducteurs humains qui ont besoin de pauses, de quarts de travail et de périodes de repos, les tracteurs autonomes peuvent fonctionner en continu.

Cela permet de maximiser la productivité en garantissant que les tâches telles que la plantation, la pulvérisation et la récolte peuvent être effectuées à des moments optimaux sans interruption, ce qui conduit à une utilisation plus efficace des ressources et du temps.

Un tracteur automatisé tire un pulvérisateur dans un champ.

Un autre avantage financier, selon l’entreprise, est la réduction des coûts de main-d’œuvre. La pénurie de main-d’œuvre et le coût croissant de l’embauche de conducteurs de tracteurs qualifiés sont des défis majeurs pour l’agriculture. Les tracteurs autonomes éliminent le besoin d’une main-d’œuvre nombreuse pour faire fonctionner les machines, ce qui réduit les charges salariales.

En outre, la solution de Bluewhite minimise les coûts associés à la formation, à la gestion et à la fidélisation des opérateurs humains. Cela permet non seulement de réduire les coûts directs de main-d’œuvre, mais aussi de diminuer la charge administrative et les frais généraux associés, souligne Michal Roizman.

En outre, les tracteurs autonomes peuvent améliorer la précision et l’efficacité des opérations agricoles. Des logiciels et du matériel de pointe permettent à ces tracteurs d’effectuer des tâches avec une plus grande précision, ce qui réduit le gaspillage et optimise l’utilisation d’intrants tels que les semences, les engrais et les pesticides. Cette précision dans l’agriculture permet d’améliorer le rendement des cultures et la rentabilité.

Au fil du temps, l’investissement dans la technologie autonome peut être récupéré grâce aux économies réalisées et à l’augmentation des rendements, ce qui en fait une décision financièrement judicieuse pour les agriculteurs qui cherchent à améliorer leur efficacité opérationnelle et leurs résultats, note Michal Roizman.

« Nous pouvons réduire les coûts de main-d’œuvre de 40 à 50 %, ce qui est énorme », explique-t-elle.

Bluewhite se concentre actuellement sur l’amélioration de l’agriculture de précision et l’intégration de plus de capacités d’IA.

« Le ciel est la limite ici. Il suffit d’ajouter de plus en plus de capacités d’IA pour que la machine fonctionne encore mieux », assure Michal Roizman.

« Nous avons passé beaucoup de temps à faire des recherches : conduire les tracteurs, comprendre à quelle vitesse il faut conduire et où il faut conduire, et comment exécuter chacune des fonctions du tracteur – faucher, pulvériser, etc.« 

« Étape par étape, nous avons perfectionné la technologie afin de fournir le meilleur « conducteur » possible.

https://www.israel21c.org/the-startup-turning-tractors-into-self-driving-robots

https://www.bluewhite.co