Skip to main content

22 Oct, 2021

La moto électrique japonaise Tatamel se replie pour se loger sous un bureau

La moto électrique japonaise Tatamel se replie pour se loger sous un bureau

La moto Icoma Tatamel, ouverte pour rouler et repliée pour être rangée.

Bien qu’une moto électrique puisse être un moyen de transport amusant et économique, il peut être difficile de trouver un parking pour cet engin. C’est là qu’intervient le Tatamel Bike, qui, une fois replié, peut se glisser sous un bureau.

Développé par la start-up japonaise Icoma, le Tatamel est actuellement un prototype entièrement fonctionnel. L’entreprise prévoit de le mettre en production.

Une fois dépliée, la moto mesure 1 230 mm de long, 1 000 mm de haut et 650 mm de large. Son moteur de 600 watts est alimenté par une batterie lithium-ion-phosphate de 12 Ah, qui lui permet d’atteindre une vitesse maximale de 40 km/h et une autonomie maximale d’environ 50 km. Il convient de noter que les chiffres de performance sont des estimations pour le modèle de production final.

Une fois pliée pour être rangée, la Tatamel mesure 700 x 680 x 260 mm. Il est toujours possible de le faire rouler sur sa roue avant et un jeu de roues arrière pivotantes rabattables, le conducteur le tirant par une poignée articulée.

La moto Tatamel, prêt à être placé sous ce qui semble être un bureau assorti.

Parmi ses autres caractéristiques, citons la suspension avant et arrière (ressort hélicoïdal dans ce dernier cas), un système d’éclairage complet à LED, la possibilité de charger d’autres appareils à partir de sa batterie et des panneaux latéraux interchangeables pour la publicité ou d’autres signes. Selon Icoma, le véhicule est légalement classé comme un cyclomoteur (au Japon, du moins), de sorte que les conducteurs n’ont besoin que d’un permis de conduire standard.

On ne sait pas encore quand le Tatamel Bike sera disponible dans le commerce.

https://www.icoma.co.jp/