Skip to main content

19 Avr, 2024

Une nouvelle ère électrique pour le robot Atlas de Boston Dynamics

Une nouvelle ère électrique pour le robot Atlas de Boston Dynamics

La nouvelle plateforme électrique Atlas est arrivée. S’appuyant sur des décennies d’innovation robotique visionnaire et des années d’expérience pratique, Boston Dynamics s’attaque à la prochaine frontière commerciale.

Cette semaine, Boston Dynamics a annoncé le retrait de son Atlas hydraulique et dévoilé la suite : un robot Atlas entièrement électrique conçu pour les applications dans le monde réel. La nouvelle génération du programme Atlas s’appuie sur des décennies de recherche et renforce son engagement à fournir des robots mobiles plus performants et plus utiles afin de relever les défis les plus difficiles de l’industrie d’aujourd’hui : avec Spot, avec Stretch, et maintenant avec Atlas.

Rachetée par Hyundai – l’équipe de la société sud-coréenne est en train de construire la prochaine génération de capacités de fabrication automobile, et elle servira de terrain d’essai parfait pour les nouvelles applications d’Atlas.

Le voyage avec Atlas

Pour avoir un impact significatif en dehors du laboratoire, il faut collaborer au-delà de nos murs. Après le déploiement commercial de Spot et de Stretch, Boston Dynamics va s’associer à un petit groupe de clients innovants, en commençant par Hyundai, pour tester et faire évoluer les applications d’Atlas au cours des prochaines années. Il s’agit du premier aperçu d’un produit réel, mais ce n’est certainement pas le dernier.

La version électrique de l’Atlas sera plus robuste et offrira une gamme de mouvements plus large que toutes les générations précédentes. Par exemple, l’Atlas hydraulique de dernière génération (Atlas HD) pouvait déjà soulever et manœuvrer une grande variété d’objets lourds et irréguliers, l’entreprise continue à développer ces capacités existantes et explore plusieurs nouvelles variantes de pinces pour répondre à un ensemble varié de besoins de manipulation prévus dans les environnements des clients.

De plus, un robot capable n’est qu’un des éléments nécessaires à la réussite d’une solution commerciale. Les déploiements de robots mobiles autonomes à grande échelle font partie de l’écosystème plus large de la transformation numérique, nécessitant une infrastructure informatique, l’adhésion des employés, la connectivité, les flux de travail, les normes de sécurité et les processus opérationnels pour les robots et les données qu’ils génèrent et sur lesquelles ils s’appuient.

Avec plus de 1 500 déploiements, Spot enseigne déjà à des centaines d’entreprises comment travailler aux côtés de robots mobiles autonomes. Les humanoïdes devraient être plus efficaces s’ils sont déployés avec des modèles détaillés d’une installation et de nombreuses données sur son fonctionnement. Vous pouvez commencer à créer ces types de jumeaux numériques avec Spot dès aujourd’hui, en utilisant Spot, Stretch et Boston Dynamics pour faciliter ce changement opérationnel au sein de votre organisation.

Boston Dynamics a également lancé récemment le logiciel Orbit™, qui offre une plateforme centralisée pour gérer l’ensemble d’une flotte de robots, les plans de site et les données de transformation numérique. Aujourd’hui, il est disponible pour Spot, mais Stretch et Atlas seront également intégrés à cette solution d’entreprise.

Le rôle d’un robot humanoïde

Cette dernière itération du robot Atlas s’appuie sur une longue histoire d’innovation et de R&D repoussant les limites de la mobilité du corps entier et de la manipulation bimanuelle. Depuis PETMAN, qui teste des vêtements de protection, jusqu’au HD Atlas, récemment retiré du service, qui pratique le parkour, l’entreprise a passé plus d’une décennie à faire progresser l’état de l’art dans le domaine de la robotique humanoïde.

Elle a donc conçu la version électrique d’Atlas pour qu’elle soit plus puissante, plus habile et plus agile. Atlas peut ressembler à une forme humaine, mais le robot se déplace de la manière la plus efficace possible pour accomplir une tâche, plutôt que d’être limité par l’amplitude des mouvements humains. Atlas se déplacera d’une manière qui dépasse les capacités humaines.

La nouvelle version présente un design plus raffiné qui s’apparente à un personnage de film de science-fiction. Il ressemble étrangement à un humanoïde. La version électrique a un dos plus droit, des membres plus longs et une tête pouvant pivoter à 360 degrés. C’est réconfortant de voir tous les câbles exposés disparaître et un visage avec un anneau lumineux intégré.

Dans la vidéo teaser, on peut voir comment l’Atlas pivote à 180 degrés pour se relever puis se tourner pour se diriger vers la caméra. Selon BD, le robot « se déplacera d’une manière qui dépassera les capacités humaines ». Hyundai est l’un des premiers clients à tester ce robot agile et son agilité grâce à ses pinces interchangeables pour des tâches variées.

https://bostondynamics.com/blog/electric-new-era-for-atlas