Skip to main content

27 Mai, 2024

Le drone hydraulique multirotor écossais pour une grande capacité de charge et à longue portée entre en production

Le drone hydraulique multirotor écossais pour une grande capacité de charge et à longue portée entre en production

Les essais du prototype du drone utilitaire FC100 sont terminés et Flowcopter a gelé la conception pour entrer en production.

La société écossaise à l’origine d’un nouveau drone utilitaire de transport lourd utilisant un moteur à combustion interne et des moteurs hydrauliques a gelé les plans de conception et se prépare à la production après des essais en vol réussis au Danemark.

Comme expliqué en 2022, « les moteurs à essence, avec leurs courbes de couple bizarres, ne sont pas assez réactifs pour maintenir l’équilibre d’un multicoptère face à des vents qui changent rapidement ». La solution de Flowcopter à ce problème consiste à utiliser un moteur à combustion interne pour entraîner un système de transmission hydraulique qui, à son tour, fait tourner les pales du rotor.

« Cette technologie de transmission confère au drone un rapport poids/puissance élevé, ce qui permet de transporter des charges utiles plus importantes sur de plus longues distances », explique Rob Menzies, de la société. « Elle offre également un haut niveau de contrôle à chacune des quatre hélices.

Les essais en vol du drone utilitaire FC100 ont récemment été effectués avec succès à l’aéroport Hans Christian Anderson au Danemark.

L’objectif initial était de construire un drone utilitaire capable de voler pendant six heures avec un seul réservoir d’essence tout en transportant des charges utiles allant jusqu’à 150 kg. Menzies nous a expliqué que le FC100 qui vient de subir avec succès des essais en vol à l’aéroport Hans Christian Andersen d’Odense, au Danemark, avait un poids maximal au décollage de 450 kg  – y compris une charge utile de 100 kg  – et un rayon d’action de 100 km.

Ce drone faisait partie d’une série initiale de trois exemplaires, dont l’un a déjà été vendu à « un grand équipementier aérospatial ». La phase suivante est déjà en cours et aboutira à un multirotor lourd capable de transporter une charge utile de 200 kg – et c’est cette conception qui « constituera la base de notre production future ».

Des appareils plus grands sont également prévus, une variante capable de transporter plus de 350 kg devant être mise au point d’ici la fin de l’année. En attendant, Flowcopter cherche à obtenir l’autorisation d’effectuer des essais en vol pour une démonstration au Royaume-Uni d’ici le mois de juin.

De nombreuses autres sociétés travaillent sur le même sujet. Par exemple, en 2022, Elroy Air a présenté une version de préproduction d’un drone cargo autonome capable de transporter des charges de 227 kg sur 482 km, et FedEx prévoyait de mettre ces capacités à l’épreuve.

Plus en arrière, en 2020, Avidrone adoptait une approche à « 2 têtes » ou 2 moteurs, pour la livraison des cargaisons. Aujourd’hui, le 740T d’Avidrone est la nouvelle génération en matière de mobilité du fret aérien sur les premiers et intermédiaires kilomètres, révolutionnant le transport de fret aérien grâce à une efficacité logistique améliorée, une réduction des émissions et des coûts réduits. Équipé du pilote automatique G4 d’Avidrone, leader mondial, les opérations du 740T ne nécessitent aucune compétence de pilotage. Sa charge utile en termes de frêt est de 227 kg, transportés sur 724 km.

Sans oublier un drone chinois, le Xian HH-100 capable de transporter une tonne sur 1500 km.

https://www.flowcopter.com/news/the-fc100-takes-flight-in-denmark