Skip to main content

20 Juin, 2024

Des tests de dépistage du cancer basés sur la salive sont en route

Des tests de dépistage du cancer basés sur la salive sont en route

La société israélienne à l’origine du premier test de grossesse rapide basé sur la salive s’associe au centre médical de Sheba pour créer des tests de dépistage du cancer de la bouche.

La salive pourrait être la clé de la détection du cancer, grâce à une nouvelle collaboration entre Salignostics, une start-up basée à Jérusalem qui développe des tests de diagnostic salivaire rapide, et l’ARC Innovation Center du Sheba Medical Center.

Cette collaboration vise à mettre au point un test novateur pour la détection précoce du cancer de la cavité buccale à partir d’échantillons de salive.

Chaque année, plus de 400 000 personnes dans le monde reçoivent un diagnostic de cancer oropharyngé, avec un taux de survie moyen à cinq ans de seulement 50 % après le diagnostic. Il n’existe pas d’outil de diagnostic efficace pour détecter ce cancer à ses débuts. En général, le diagnostic est posé après que la maladie a déjà fait des métastases, à l’aide d’un examen physique et d’une biopsie des tissus.

Le nouveau test promet d’être l’un des premiers au monde à permettre la détection précoce du cancer de la cavité buccale et sera également utile pour diagnostiquer n’importe quel type de cancer à partir d’échantillons de salive.

Les crachats étant en contact direct avec les tissus infectés, ils sont très susceptibles de porter des marqueurs de la maladie. La détection précoce de ces marqueurs peut augmenter considérablement les chances de découvrir des tumeurs à un stade moins avancé.

La plateforme de traitement de la salive de Salignostics est la pierre angulaire du nouveau test, une technologie fondée sur des décennies de recherche scientifique. Cette plateforme a déjà été utilisée pour développer et commercialiser plusieurs tests rapides, notamment les tests COVID-19 à domicile et Salistick, le premier test de grossesse au monde basé sur la salive.

L’équipe fondatrice de Salignostics à Jérusalem. Photo par Osnat Krasnansky

Le Dr Guy Krief, cofondateur et directeur général adjoint de Salignostics, a souligné la nature transformatrice de cette collaboration.

« La détection précoce peut augmenter les chances de prolonger la vie des patients atteints d’un cancer de la cavité buccale et de les guérir. En outre, si le développement est couronné de succès, la voie sera ouverte pour diagnostiquer d’autres types de cancer à partir d’échantillons de salive, ce qui pourrait prolonger et sauver de nombreuses vies ».

Guy Krief a également noté que ce partenariat marque un changement stratégique pour Salignostics.

« Jusqu’à présent, nous nous sommes concentrés sur le développement et la commercialisation de tests rapides pour le secteur privé et l’usage domestique », a-t-il déclaré. « Aujourd’hui, grâce à Sheba, nous commençons à mettre en œuvre un autre modèle commercial – Salignostics Inside – dans le cadre duquel notre technologie sera intégrée dans les dispositifs médicaux d’un hôpital pour un usage professionnel. »

L’Institut de chirurgie orale et maxillo-faciale, dirigé par le Dr Alex Dobrian, le département d’oto-rhino-laryngologie, dirigé par le Dr Eran Alon, et l’Institut de pathologie, dirigé par le Pr Iris Barshak, avec le soutien du Pr Gidi Rechavi, directeur du Centre de recherche sur le cancer de Sheba, sont à la tête des efforts de recherche et de développement à Sheba.

À l’issue de la phase de validation du concept, l’équipe prévoit de mettre au point des tests basés sur la salive pour la détection précoce des cancers de la tête et du cou.

Le potentiel résultant de la collaboration « entre l’équipe de pointe de Sheba spécialisée dans les cancers de la tête et du cou et la technologie polyvalente et révolutionnaire de Salignostics », a précisé Alex Dobrian, « est énorme et pourrait avoir un impact très important sur la capacité de ces patients complexes à se rétablir ».

https://www.israel21c.org/saliva-based-cancer-testing-on-its-way