Skip to main content

6 Juil, 2024

Un hôpital du Texas serait le premier aux États-Unis à utiliser des hologrammes pour les visites entre médecins et patients

Un hôpital du Texas serait le premier aux États-Unis à utiliser des hologrammes pour les visites entre médecins et patients

Les responsables de l’hôpital ont déclaré que le système pourrait aider les médecins à réduire le temps de déplacement.

Les hologrammes changent la façon dont les médecins rendent visite à leurs patients. L’hôpital régional Crescent de Lancaster, au Texas aux Etats-Unis, a été équipé d’une « Holobox » qui permet aux patients Montre plus

Cet hôpital pourrait être le premier aux États-Unis à utiliser une technologie permettant aux médecins de rendre visite à leurs patients via un hologramme.

L’hôpital régional Crescent, situé à Lancaster, à environ 21 km au sud de Dallas, a installé « Holobox », un système 3D qui projette un hologramme grandeur nature d’un médecin afin de pouvoir effectuer des consultations en temps réel avec des patients dans une clinique située à 48 km.

Conçu par la société néerlandaise Holoconnects , l’écran mesure 86 pouces de haut et ne nécessite que de l’électricité et Internet pour se connecter, selon la société.

Selon le site Internet de Holoconnects, le boîtier est doté d’un verre antireflet et d’un écran LCD transparent pour un affichage holographique grandeur nature et réaliste, ainsi que de haut-parleurs hi-fi et d’un système d’exploitation multi-touch. L’hologramme présente l’image de personnes soit dans une vidéo préenregistrée, soit dans une vidéo en direct en temps réel.

« Il y a tellement d’intelligence artificielle, de technologie robotique, tellement de choses », a déclaré Raji Kumar, PDG de l’hôpital régional Crescent, à la chaîne WFAA, filiale d’ABC, à Dallas. « Je suis donc très heureux de pouvoir apporter une partie de cette technologie au nord du Texas. »

L’hôpital régional Crescent à Lancaster, au Texas, est visible dans une capture de Google Street View.

Steve Stirling, directeur général de Holoconnects pour l’Amérique du Nord, a déclaré que la société avait développé le « Doctor-Patient Hologram Engagement System » afin que les établissements médicaux et les professionnels de la santé puissent interagir avec les patients à distance.

« Ce système a le potentiel de révolutionner l’accès et la relation entre les patients et leurs professionnels de santé », soluligne Steve Stirling . « Nous pouvons fournir un accès en temps réel, comme dans la réalité, à partir de sites distants, ce qui permet aux patients d’accéder à des niveaux de soins spécialisés partout dans le monde et permet également aux médecins d’économiser l’un de leurs biens les plus précieux : le temps ! »

Il estime que Crescent Regional est le premier hôpital aux États-Unis à disposer d’une technologie comme Holobox.

Raji Kumar assure que la technologie permet de réduire le temps de trajet des médecins entre Crescent Regional et la clinique de l’hôpital à Farmers Branch, à environ 50 km.

Les médecins peuvent désormais parler aux patients via un hologramme au lieu de se déplacer entre l’hôpital et la clinique pour des rendez-vous préopératoires, postopératoires ou de suivi, selon WFAA.

« Nos médecins du nord de la ville n’ont pas besoin de parcourir 48 kilomètres pour voir l’un de leurs patients », a déclaré Raji Kumar. « Ils peuvent simplement se rendre au studio pour une consultation. »

Elle prévoit d’installer davantage de studios dans l’hôpital et dans les cabinets médicaux afin que davantage de médecins puissent effectuer des visites holographiques. Kumar a déclaré à WFAA qu’elle aimerait également introduire cette technologie dans les hôpitaux ruraux.

 « J’ai l’intention de proposer ce service aux hôpitaux ruraux », précise Raji Kumar. « Pour leur dire : « Hé, j’ai tous les spécialistes à bord. Je vous donne le boîtier, je m’occupe de l’installation des caméras pour mes spécialistes. »

« En fait, j’essaie de fabriquer une mini-boîte dans une camionnette mobile, afin de pouvoir l’emmener dans des zones mal desservies, d’accord, là où il n’y a pas d’aide spécialisée », a-t-elle ajouté.

Steve Stirling a déclaré qu’il espérait que davantage d’hôpitaux suivraient l’exemple et lanceraient des programmes d’hologrammes similaires. Holoconnects travaille au déploiement du Holobox Mini, qui dispose d’un écran tactile interactif de 22 pouces et peut être transporté plus facilement.

« Les zones de pénurie de médecins sont partout et les établissements de santé ferment. Si nous pouvons faire quelque chose pour rendre l’accès aux soins et l’engagement avec les professionnels de la santé plus productifs et satisfaisants tant pour les patients que pour les médecins, ce sera un résultat très satisfaisant pour nous », a-t-il déclaré.

https://abcnews.go.com/Health/texas-hospital-reportedly-1st-us-holograms-doctor-patient/story?id=111435198