Skip to main content

19 Oct, 2021

L’ordinateur d’apnée Oxama parle à son porteur à travers son visage

L’ordinateur d’apnée Oxama parle à son porteur à travers son visage

L’ordinateur Oxama est actuellement sur Kickstarter

Plonger sous l’eau en retenant sa respiration peut être risqué, c’est pourquoi de nombreux apnéistes portent un ordinateur de plongée au poignet. L’appareil Oxama, qui se porte sur le visage, présente plusieurs avantages, dont celui de parler à celui qui le porte.

Créé par la startup milanaise du même nom, Oxama se présente sous la forme d’un masque en silicone souple fixé au visage de l’utilisateur par deux sangles élastiques. Des lunettes de protection peuvent être portées en dessous, ou un masque de plongée par-dessus. L’appareil contient deux modules électroniques amovibles, situés sur chacune des joues de l’utilisateur.

L’un de ces modules intègre des capteurs qui permettent de suivre des variables telles que la profondeur, la température de l’eau, le temps de plongée écoulé, la vitesse de montée/descente et l’accélération, autant de paramètres qui sont également suivis par la plupart des ordinateurs d’apnée classiques portés au poignet. Cela dit, Oxama mesure également la fréquence cardiaque et le taux d’oxygène dans le sang de son utilisateur (grâce à un capteur optique placé contre la peau) ainsi que l’angle de la tête – ce dernier point est utile pour les apnéistes de compétition qui nagent en ligne droite.

Toutes ces données sont transmises à l’utilisateur via l’autre module, qui intègre un transducteur de conduction osseuse. Cette unité émet un son vocal synthétique sous forme de vibrations qui traversent les os des joues et atteignent l’oreille interne, où elles sont perçues comme un son. Ainsi, l’utilisateur n’a pas besoin de tenir en permanence un ordinateur porté au poignet pour lire son écran.

Oxama, représenté ici avec un masque de plongée par-dessus, devrait être vendu au détail aux alentours de 999 €

Grâce à l’application iOS/Android qui l’accompagne, le module audio d’Oxama peut être réglé sur l’un des quatre modes suivants : le mode silencieux, dans lequel il enregistre toutes les données mais ne parle qu’au début et à la fin de la plongée ; le mode alerte, dans lequel il ne parle à l’utilisateur que si certains seuils prédéterminés sont dépassés ; le mode conversationnel, dans lequel les alertes et les autres paramètres présélectionnés sont énoncés toutes les 15 secondes ; et le mode silence, dans lequel il enregistre les données mais ne dit rien du tout.

Et comme pour les autres ordinateurs de plongée, toutes les données sont enregistrées pour être intégrées dans le carnet de plongée de l’utilisateur.

Si vous êtes intéressé, Oxama fait actuellement l’objet d’une campagne Kickstarter. En supposant qu’il soit produit, une promesse de don de 499 € vous permettra d’en obtenir un. Le prix de détail prévu est de 999 €.

https://www.kickstarter.com/projects/oxama/the-first-speaking-oximeter-computer-designed-for-freediving?

https://www.oxamadiving.com/