Skip to main content

28 Mai, 2024

L’évolution des smartphones : que sont les téléphones GenAI ?

L’évolution des smartphones : que sont les téléphones GenAI ?

L’IA générative, ou GenAI, fait des vagues dans l’industrie du logiciel depuis plusieurs années, prouvant son potentiel à révolutionner divers secteurs grâce à sa capacité à générer de nouveaux contenus et à fournir des analyses perspicaces basées sur des données existantes. Toutefois, ce n’est que récemment que cette technologie a commencé à passer des applications logicielles au matériel grand public, en particulier sur le marché des téléphones portables. Cette transition marque le début d’une nouvelle ère dans l’électronique grand public, où les smartphones ne sont pas seulement intelligents de par leur nom, mais sont dotés de la capacité d’effectuer des tâches d’IA complexes qui étaient autrefois réservées à des serveurs puissants.

Le terme « smartphone GenAI », ou « téléphones GenAI », a commencé à s’imposer au cours des six derniers mois, apparaissant en bonne place dans les rapports des principaux cabinets d’études de marché. Ces appareils se distinguent des smartphones standard par leur capacité à exploiter des modèles d’IA générative pré-entraînés à grande échelle pour créer et modifier du contenu directement sur l’appareil.

Cette capacité n’est pas une simple amélioration marginale des fonctions existantes. Elle représente un changement fondamental dans la manière dont la technologie mobile interagit avec les utilisateurs, en offrant une personnalisation et des fonctionnalités distinctives directement à partir de la main de l’utilisateur.

Alors que ces smartphones GenAI se préparent à entrer sur le marché, ils promettent de redéfinir les interactions des utilisateurs avec les appareils mobiles. Capables de prendre en charge des tâches allant de la traduction linguistique en temps réel à la création de contenus complexes, en passant par des assistants personnels intuitifs qui comprennent et prédisent les besoins de l’utilisateur, les téléphones GenAI visent à établir une nouvelle norme en matière d’informatique mobile.

Cette évolution d’un outil de communication vers un compagnon intelligent marque un tournant dans l’industrie mobile, suscitant l’enthousiasme des consommateurs et l’innovation dans l’industrie. À l’aube de ce saut technologique, il est essentiel de comprendre ce qu’est précisément un smartphone GenAI, en quoi il diffère des smartphones traditionnels et ce qu’il promet pour l’avenir de la technologie mobile.

Qu’est-ce qu’un téléphone GenAI ?

Un téléphone GenAI représente une nouvelle catégorie de smartphones qui intègrent l’intelligence artificielle générative (IA) au cœur de leurs fonctionnalités, offrant des capacités jusqu’alors inimaginables dans un appareil portable. Ces appareils intègrent des modèles d’IA pré-entraînés à grande échelle pour offrir une personnalisation et des fonctionnalités sans précédent directement dans la main.

Au cœur d’un téléphone GenAI se trouvent des applications pilotées par l’IA capables de générer un contenu original. Qu’il s’agisse de composer des courriels personnalisés, de concevoir des œuvres d’art uniques ou de créer de la musique à partir de simples invites, ces applications produisent dynamiquement des résultats adaptés aux interactions de l’utilisateur. Contrairement aux applications traditionnelles qui fonctionnent en vase clos, les outils d’IA d’un téléphone GenAI sont intégrés à l’ensemble du système, ce qui améliore l’expérience de l’utilisateur dans toutes les fonctionnalités. Cette intégration garantit que les capacités d’IA améliorent tout, de l’appareil photo et des applications de messagerie aux paramètres du système, en s’adaptant au comportement de l’utilisateur pour prédire et automatiser des actions telles que la sélection d’applications ou les réglages de l’environnement.

Les téléphones GenAI sont équipés de processeurs spécialisés, explicitement conçus pour des tâches d’IA intensives, afin de faire fonctionner ces fonctions sophistiquées. Ces processeurs effectuent des milliards d’opérations par seconde, ce qui permet à l’appareil d’exécuter des modèles d’IA complexes directement sur l’appareil. Cette capacité de traitement local des données accélère les opérations en éliminant le temps de latence associé à l’informatique en nuage. Elle renforce considérablement la confidentialité et la sécurité des utilisateurs, car les données sensibles n’ont pas besoin d’être transmises sur l’internet.

Les téléphones GenAI doivent rester élégants et conviviaux malgré la technologie avancée qu’ils intègrent. Les consommateurs attendent de leurs appareils qu’ils allient fonctionnalité et esthétique, à l’image de l’élégance et du minimalisme de produits tels que l’iPad Pro M4. Le défi pour les fabricants consiste à intégrer ces puissantes capacités d’IA dans des appareils minces, attrayants et intuitifs, en veillant à ce que les avancées technologiques améliorent l’expérience de l’utilisateur au lieu de la compliquer.

Ce qui n’est pas un téléphone GenAI et l’état actuel du marché

Il est essentiel de comprendre ce qui n’est pas un téléphone GenAI pour le distinguer de la myriade de smartphones dotés de fonctionnalités d’IA de base. Bien que de nombreux smartphones modernes soient dotés de capacités d’IA, le fait d’avoir des fonctions d’IA ne fait pas automatiquement d’un appareil un téléphone GenAI. Cette distinction est nécessaire pour définir des attentes réalistes quant aux capacités de l’appareil et comprendre l’évolution de la technologie des smartphones.

Un téléphone GenAI diffère fondamentalement des smartphones standard parce qu’il intègre des fonctionnalités d’IA avancées directement dans les systèmes centraux de l’appareil et traite les données localement plutôt que de s’appuyer fortement sur l’informatique en nuage. Cette intégration signifie que les téléphones GenAI sont équipés d’un matériel spécialisé pour traiter des tâches d’IA complexes de manière indépendante, améliorant ainsi la confidentialité et la fonctionnalité en conservant le traitement sur l’appareil lui-même.

En revanche, de nombreux smartphones sur le marché aujourd’hui, souvent confondus avec des appareils GenAI, ne répondent pas à ces critères. Par exemple, alors que des appareils comme l’iPhone 15 Pro Max offrent des fonctions pilotées par l’IA comme la reconnaissance faciale, le texte prédictif et des outils de photographie améliorés, ces fonctions, bien qu’avancées, ne font pas nécessairement de l’appareil un téléphone GenAI.

En effet, un véritable téléphone GenAI ne se contente pas d’utiliser l’IA pour des tâches spécifiques, mais intègre l’IA en profondeur dans toutes les opérations du système, en traitant les tâches complexes de l’IA entièrement sur l’appareil. En d’autres termes, même si les iPhones traitent une quantité importante de données sur l’appareil pour garantir la confidentialité de l’utilisateur, l’étendue et l’indépendance de l’intégration de l’IA en termes de capacités génératives peuvent ne pas être aussi importantes que dans les appareils dédiés à la GenAI.

De même, de nombreux appareils Android sont dotés d’impressionnantes fonctions d’édition de photos et d’assistant vocal alimentées par l’IA ; toutefois, ces tâches sont souvent traitées à l’aide de serveurs en nuage, ce qui les rend moins autonomes et, par conséquent, ne constitue pas de véritables téléphones GenAI. Ces smartphones peuvent utiliser l’IA pour des applications spécifiques telles que l’optimisation de l’autonomie de la batterie, la gestion de la luminosité de l’écran en fonction des conditions ambiantes ou même des suggestions d’applications basées sur le comportement de l’utilisateur.

Cependant, comme ils ne disposent pas du matériel nécessaire pour traiter de manière indépendante des tâches d’IA complexes directement sur l’appareil, ils n’entrent pas dans la classification GenAI. La dépendance à l’égard du traitement en nuage soulève des inquiétudes quant à la confidentialité des données et limite la fonctionnalité de l’appareil lorsqu’il est hors ligne ou dans des zones où la connectivité est insuffisante.

Ainsi, alors que de nombreux smartphones actuels sont commercialisés avec l’attrait de l’IA, seuls quelques-uns se qualifient véritablement comme des téléphones GenAI en vertu de leur capacité à effectuer des opérations d’IA sophistiquées de manière native et indépendante.

Parmi les exemples notables qui font référence dans cette catégorie émergente, on peut citer la série Samsung Galaxy S24 et le Google Pixel 8 Pro. Ces appareils affichent l’intégration de l’IA à un niveau fondamental, équipés du matériel nécessaire pour traiter des tâches d’IA complexes directement sur le téléphone. Cela permet une gamme d’applications innovantes, du traitement d’image amélioré à la traduction linguistique en temps réel sans dépendance au cloud.

Par exemple, la série Samsung Galaxy S24 démontre ses capacités d’IA générative grâce à des fonctionnalités qui permettent la création et la personnalisation de contenus sophistiqués sur l’appareil, améliorant ainsi l’interaction avec l’utilisateur d’une manière qui n’était auparavant réalisable qu’avec une informatique basée sur un serveur. De même, le Google Pixel 8 Pro tire parti de son matériel spécialisé pour offrir des fonctionnalités d’IA avancées, telles que des fonctions d’assistant de nouvelle génération et un engagement plus nuancé de l’utilisateur grâce à l’IA, le tout traité localement sur l’appareil.

Cet accent mis sur le traitement natif est un aspect crucial qui stimule les performances et l’efficacité et améliore considérablement la confidentialité des données, une préoccupation croissante chez les consommateurs. En minimisant la transmission des données à des serveurs externes, ces téléphones GenAI offrent un environnement plus sûr permettant aux utilisateurs de profiter des avantages de l’IA sans compromettre leurs informations personnelles.

La transition vers l’écosystème Apple a été marquée par des évolutions récentes qui pourraient redéfinir le paysage des téléphones GenAI. Les rumeurs concernant un partenariat potentiel entre Apple et OpenAI et l’intégration d’un Siri avancé capable d’exploiter les technologies d’OpenAI suggèrent une amélioration significative des capacités d’Apple en matière d’IA.

Une telle collaboration pourrait donner naissance à une nouvelle itération de Siri bien plus avancée que sa forme actuelle, intégrant potentiellement la capacité de comprendre et de générer des textes de type humain, de s’engager dans des conversations plus dynamiques et de proposer des suggestions personnalisées avec un degré plus élevé de pertinence et de contexte.

Si ces hypothèses se confirment, cette évolution pourrait changer la donne pour l’écosystème Apple, en s’intégrant plus profondément à iOS, macOS, visionOS et iPadOS. Elle pourrait enrichir la gamme de produits Apple d’un niveau de sophistication de l’IA jusqu’alors inédit dans ses appareils. Pour Apple, connue pour son écosystème étroitement intégré et l’importance qu’elle accorde à la protection de la vie privée des utilisateurs, le défi consistera à trouver un équilibre entre ces capacités avancées et la nécessité de préserver la sécurité des données, surtout si l’on tient compte de l’utilisation potentielle d’un traitement basé sur le cloud pour prendre en charge des tâches d’IA plus complexes.

Concept d’iPhone d’Apple

Ce développement anticipé pourrait permettre à Apple de rattraper, voire de dépasser ses concurrents dans la course à l’amélioration et à l’extension des capacités des téléphones GenAI. L’intégration d’une IA aussi avancée pourrait transformer la manière dont les utilisateurs interagissent avec leurs appareils, rendant l’écosystème d’Apple encore plus intuitif et intégré et établissant potentiellement une nouvelle norme pour ce que les smartphones peuvent réaliser en matière de technologie personnelle.

L’avenir des téléphones GenAI, l’impact sur le marché et l’adoption par les consommateurs

L’avenir des téléphones GenAI devrait transformer radicalement nos interactions quotidiennes avec les appareils mobiles. L’intégration de fonctions d’IA générative dans les smartphones grand public devient de plus en plus courante à mesure que la technologie progresse. Des entreprises comme Apple, NVIDIA, Qualcomm, Microsoft, Samsung et Google sont à l’avant-garde de cette évolution, développant activement des moyens d’incorporer les capacités de la GenAI dans les futurs modèles et par le biais de mises à jour des appareils existants. Cette évolution vers des smartphones plus intelligents devrait améliorer notre façon de communiquer, de créer et d’interagir avec nos appareils au quotidien.

Apple M4 et Snapdragon X Elite

L’impact de ces évolutions sur le marché ne peut être sous-estimé. Après des années de mises à niveau progressives qui ont suscité un enthousiasme décroissant de la part des consommateurs, les téléphones GenAI promettent d’insuffler une nouvelle vie au marché quelque peu stagnant des smartphones. Selon Counterpoint Research, l’intégration des technologies GenAI devrait stimuler considérablement les ventes de smartphones. Leurs données prévoient une augmentation notable de la part de marché et des taux d’adoption des smartphones GenAI au cours des prochaines années, ces appareils avancés devant représenter une part substantielle des livraisons totales de smartphones d’ici à 2027.

Cette évolution devrait remodeler les attentes des consommateurs et stimuler la demande de smartphones plus intelligents, plus intuitifs et capables d’exécuter des tâches complexes de manière autonome. Au fur et à mesure que les téléphones GenAI se généraliseront, ils devraient influencer un large éventail d’appareils électroniques grand public, établissant de nouvelles normes en matière de fonctionnalité et d’interactivité. L’intégration de l’IA dans la technologie quotidienne promet de rendre nos expériences numériques plus personnalisées et plus efficaces, ce qui modifiera fondamentalement notre relation avec la technologie.

En substance, l’essor des téléphones GenAI marque le début d’une nouvelle ère dans la technologie personnelle, où nos appareils comprennent et anticipent nos besoins mieux que jamais. Pour les utilisateurs quotidiens, cela signifie des smartphones capables d’offrir des traductions en temps réel, une création de contenu sophistiquée et une assistance personnelle proactive, le tout traité localement sur l’appareil pour des interactions plus rapides et plus sûres. À mesure que ces technologies arrivent à maturité, elles devraient faire partie intégrante de notre vie numérique, faisant de l’IA avancée un luxe et un composant standard des futurs smartphones.