Skip to main content

14 Juin, 2024

La caméra Blackmagic Spatial pour Apple Vision Pro ressemble à un mini vaisseau spatial

La caméra Blackmagic Spatial pour Apple Vision Pro ressemble à un mini vaisseau spatial

Jusqu’à présent, l’événement WWDC d’Apple a été largement consacré à l’Apple Intelligence et à ses fonctionnalités pour les iPhones et les iPads. Bien entendu, c’est loin d’être la seule chose dont la société a parlé cette semaine, et l’un de ses produits les plus controversés a également reçu sa part d’attention. Bien que l’engouement initial semble être retombé et que des plaintes concernant le confort de l’appareil soient apparues ici et là, Apple montre que le Vision Pro est toujours en pleine forme et en pleine croissance, en élargissant non seulement ses fonctionnalités, mais aussi sa portée à d’autres marchés. En fait, Apple vient de révéler comment la plateforme va devenir un espace encore plus grand grâce à des appareils qui permettront aux créateurs de concevoir du contenu spécifiquement pour visionOS, comme cette caméra à deux yeux qui ressemble davantage à une version miniature d’un vaisseau cargo de l’espace.

L’un des points forts de la plateforme informatique spatiale d’Apple est la fusion transparente des mondes physique et numérique, ce qui signifie que les objets bidimensionnels ordinaires, tels que les applications et les photos, semblent presque naturels lorsqu’ils flottent dans l’air devant vous.

Bien entendu, cela ne permet pas de tirer pleinement parti des atouts du casque Vision Pro, qui nécessite la création de contenus spécialement conçus pour lui. Pour cela, vous aurez également besoin des bons outils, et la future caméra Blackmagic URSA Cine Immersive est l’un de ces nouveaux appareils spécialement conçus pour le visionOS d’Apple.

Comme tout système de caméra conçu pour capturer du contenu en 3D stéréoscopique, qu’il s’agisse de photos ou de vidéos, cette caméra spatiale de Blackmagic Design possède deux « yeux », chacun doté d’un capteur de 8160×7200.

La caméra dispose également d’une plage dynamique de 16 niveaux pour une meilleure qualité et précision des couleurs, et prend en charge l’enregistrement de vidéos 3D à 90 images par seconde.

Cette imagerie est rendue possible grâce au format RAW propre à Blackmagic et au Blackmagic Media Module intégré qui offre 8 To de stockage réseau haute performance. En théorie, cela permettrait aux créateurs d’enregistrer plus de deux heures de vidéo immersive en 3D stéréoscopique 8K dans ce format de haute qualité.

Le design de la caméra est aussi distinctif que ses caractéristiques. Dotée d’un châssis robuste en alliage de magnésium et d’un revêtement léger en composite de fibre de carbone et de polycarbonate, la caméra est conçue pour suivre les cinéastes, quelle que soit leur inspiration.

L’esthétique épurée de la URSA Cine Immersive lui confère une saveur rétro-futuriste qui rappelle le design des vaisseaux spatiaux dans les films et les séries télévisées des années 80 et 90. Si l’on ajoute à cela le fait qu’elle peut être montée sous un drone pour les prises de vue aériennes, il ne faudra pas s’étonner si on la prend de loin pour un OVNI.

La caméra Blackmagic URSA Cine Immersive et une prochaine mise à jour du célèbre logiciel Da Vinci Resolve Studio font partie des premiers outils conçus pour le nouveau format Immersive Video d’Apple pour visionOS. Il ne s’agit là que de l’une des nouvelles fonctionnalités du Vision Pro, notamment la possibilité de transformer n’importe quelle image 2D en une photo spatiale, sans matériel ni logiciel supplémentaire.

 Le casque Vision Pro est également disponible dans d’autres pays ce mois-ci, ce qui, espérons-le, permettra de tester davantage le design du casque et ses fonctionnalités pour les futures itérations de la plateforme d’informatique spatiale d’Apple.

https://www.blackmagicdesign.com/media/release/20240611-02