Skip to main content

24 Mai, 2024

HoloBike vise à mettre les cyclistes en salle au cœur de l’action 3D sans lunettes

HoloBike vise à mettre les cyclistes en salle au cœur de l’action 3D sans lunettes

Le système immersif HoloBike est actuellement sur Kickstarter

Le cyclisme en salle pourrait bientôt devenir beaucoup plus attrayant. Le système HoloBike combine un vélo stationnaire avec un écran holographique 3D immersif et interactif… et il n’oblige pas les cyclistes à porter des casques ou des lunettes VR encombrants.

Tout d’abord, il existe déjà des plateformes comme Zwift et Bkool qui permettent aux cyclistes en salle de parcourir des routes ou des sentiers virtuels affichés sur leur ordinateur portable, leur tablette ou leur téléviseur. Cela dit, le paysage qui passe est bien évidemment une animation informatique visualisée sur un écran.

Il existe même des systèmes pour les personnes en fauteuil roulant baptisé Wheely-X

Des plates-formes comme VRide et BitGym adoptent une approche quelque peu différente, en utilisant des séquences vidéo à la première personne de véritables itinéraires de conduite qui accélèrent et ralentissent en synchronisation avec la vitesse de pédalage de l’utilisateur. Mais encore une fois, tout se résume à regarder un écran plat.

La startup californienne Saga Holographic a décidé de proposer une alternative plus immersive sous la forme de HoloBike, qui fait actuellement l’objet d’une campagne Kickstarter.

HoloBike s’adapte à une plage de hauteur de 150 cm jusqu’à 193 cm

Inventé par le cycliste et ancien chercheur de Google VR Samuel Matson, le système est basé sur un vélo stationnaire à entraînement par courroie équipé d’un écran vidéo LCD 4K de 27 pouces. Cet écran est recouvert d’une fine feuille de micro-lentilles, qui coupent essentiellement l’image en une série de dalles verticales étroites.

Le résultat est ce que l’on appelle un affichage de champ lumineux stéréoscopique , qui produit un effet 3D sans utiliser de lunettes spéciales. Lorsqu’une personne regarde le réseau de microlentilles sous différents angles, la perspective de l’image affichée change en conséquence.

Par conséquent, alors que les deux yeux du pilote HoloBike observent simultanément la perspective changeante des images qui passent, la personne se perçoit comme avançant dans un espace tridimensionnel (ou du moins, c’est ce que dit Saga). Pour renforcer encore l’effet immersif, une caméra infrarouge de détection de profondeur située sur l’écran suit en permanence la position du corps du pilote, provoquant également un changement électronique de la perspective des images .

Tous les itinéraires sont basés sur des scans volumétriques 3D de sentiers du monde réel

Les visuels d’itinéraires à la première personne du système sont créés en effectuant des analyses volumétriques 3D de routes et de sentiers réels dans divers endroits du monde. En d’autres termes, il ne s’agit pas seulement de CGI créés à partir de zéro, mais ils contiennent également plus d’informations que de simples séquences vidéo 2D du monde réel. On nous dit que cinq à six itinéraires de 32 à 40 km chacun, devraient être disponibles lorsque le système sera expédié, avec des itinéraires supplémentaires continuellement ajoutés par la suite.

Et pour une touche de réalisme supplémentaire, la résistance électromagnétique du volant d’inertie du vélo augmente à mesure que les collines à l’écran sont gravies et diminue à mesure que ces collines sont descendues. La résistance change également en réponse au changement de vitesse virtuel, qui s’effectue à l’aide des boutons situés sur le guidon.

En supposant que HoloBike atteigne la production, une promesse de don de 2 599 $ US vous permettra d’acquérir votre propre configuration. Le prix de détail prévu est de 2 999 $.

https://www.saga.inc

https://www.kickstarter.com/projects/saga-holographic/holobike