Skip to main content

7 Déc, 2023

Des scientifiques utilisent des drones pour prévenir à peu de frais la formation de glace sur les éoliennes

Des scientifiques utilisent des drones pour prévenir à peu de frais la formation de glace sur les éoliennes

Un drone effectue un test de pulvérisation sur une section de pale d’éolienne.

À l’instar des ailes d’avion, les pales des éoliennes doivent être exemptes de glace pour fonctionner correctement. Les scientifiques ont mis au point une méthode peu coûteuse qui consiste à utiliser des drones pour appliquer un revêtement antigivre respectueux de l’environnement sur ces pales.

Si trop de glace s’accumule sur les pales des éoliennes, celles-ci tourneront plus lentement et produiront moins d’énergie. De plus, si les trois pales ne sont pas recouvertes d’une quantité égale de glace, l’équilibre de l’éolienne peut être perturbé, ce qui entraîne une usure accrue, voire une défaillance catastrophique.

Il existe des systèmes de chauffage antigivre qui peuvent être intégrés aux pales, mais ils ne sont pas à la portée de nombreux exploitants de parcs éoliens. Il en va de même pour l’utilisation d’hélicoptères pour l’épandage de produits chimiques antigivre.

À la recherche d’une alternative plus économique mais toujours efficace, des scientifiques de deux branches du groupe de recherche allemand Fraunhofer se sont récemment tournés vers les drones. Le projet de recherche est connu sous le nom de « TURBO – Temporary coating by means of drones » (revêtement temporaire au moyen de drones).

Dans la version actuelle du système obtenu, un drone hexacoptère est équipé d’une petite pompe qui envoie un liquide antigivre à base d’urée et de cire depuis un réservoir embarqué vers une lance longue et fine. Le fluide est pulvérisé à haute pression par la buse de la lance – qui ne fait que 0,3 mm de large – produisant de minuscules gouttelettes d’un diamètre de 100 micromètres.

Simulation informatique du processus de revêtement dans des conditions venteuses

Grâce à cette configuration, le drone a été utilisé avec succès pour appliquer des revêtements de gouttelettes atomisées sur les bords des pales d’éoliennes susceptibles d’être recouverts de glace, même à des vitesses de vent allant jusqu’à 35 km/h. Une fois solidifiés, ces revêtements empêchent la formation de glace pendant plusieurs semaines avant de perdre leur adhérence – un nouveau revêtement est alors appliqué.

Les scientifiques recherchent maintenant des partenaires industriels pour les aider à commercialiser la technologie TURBO. Cette technologie pourrait également être utilisée pour l’entretien des lignes électriques, des niveaux supérieurs des grands bâtiments ou d’autres éléments difficiles à atteindre par des moyens conventionnels.

https://www.fraunhofer.de/en/press/research-news/2023/december-2023/drones-protect-wind-turbines-from-ice.html