Skip to main content

12 Avr, 2019

COS et Arthur Mamou-Mani présentent le pavillon Conifera en bioplastique imprimé 3D à Milan

COS et Arthur Mamou-Mani présentent le pavillon Conifera en bioplastique imprimé 3D à Milan

La marque de mode COS s’est associée à l’architecte français Arthur Mamou-Mani pour présenter une installation architecturale imprimée en 3D à grande échelle en briques bioplastiques renouvelables à l’occasion de la semaine du design milanais de cette année.

Située dans le Palais Isimbardi du 16ème siècle à Milan, la géométrie de Conifera s’inspire du motif du Palais, en passant par la cour jusqu’aux tuiles. L’installation de 30 mètres de long, Conifera a été créée à partir de 700 bio-briques modulaires emboîtables, imprimées en 3D dans un mélange de bois et d’acide polylactique (PLA). Chaque brique biologique est imprimée sous la forme de treillis structuraux imbriqués, ce qui optimise l’utilisation des matériaux et permet à la lumière de pénétrer dans la structure lorsque les visiteurs traversent l’installation. Elles sont ensuite fixées ensemble à l’aide de serre-câbles en PLA. Arthur Mamou-Mani s’est associé à la société italienne WASP pour créer tous les modules bioplastiques sur une période de deux mois en utilisant quatre imprimantes 3D industrielles Delta WASP 3MT, chaque impression prenant entre quatre heures et demi et sept heures.

L’installation comporte trois couleurs. Les éléments translucides sont du PLA dans sa forme la plus pure, tandis que les sections blanches contiennent un pigment, et les teintes brunes sont obtenues en ajoutant de la pâte de bois au mélange.

Arthur Mamou-Mani s’est également inspiré des motifs que l’on retrouve dans le dessin du palais, explique-t-il,  » la géométrie de Conifera vient du motif carré qui est très présent au Palazzo Isimbardi, à travers la cour et les carreaux. Je voulais que la pièce fasse écho à la nature circulaire du matériau compostable et crée un voyage de l’architecture à la nature afin de montrer comment les matériaux renouvelables, associés à une approche algorithmique et à une impression 3D distribuée, peuvent créer les éléments constitutifs du futur ».

« Conifera offre un aperçu de l’avenir, du potentiel du design et des possibilités qui s’ouvrent grâce à la collaboration « , explique Karin Gustafsson, directrice créative du COS. « L’installation est née d’une idée et a été façonnée par la créativité de Mamou-Mani, l’élargissement des horizons de la technologie et notre intérêt commun pour l’innovation matérielle et le savoir-faire artisanal. La dernière pièce réunit tant d’influences qui reflètent nos valeurs et notre volonté de repousser les limites du design tout en maintenant un équilibre prudent entre le naturel et l’artificiel. Nous sommes impatients de partager Conifera à Milan ».

https://youtu.be/nldOEpYxQBE

https://www.cosstores.com/en_eur/explore/projects/event/cos-x-mamou-mani.html

https://mamou-mani.com/project/cos/