Skip to main content

8 Jan, 2024

CES 2024 : EX9 révolutionne les terminaux logistiques avec sa solution de transport tout-en-un automatisée et écologique

CES 2024 : EX9 révolutionne les terminaux logistiques avec sa solution de transport tout-en-un automatisée et écologique

Enfin une solution pour une logistique vraiment durable, productive et centrée sur l’humain !

La start-up deeptech EX9 dévoile aujourd’hui sa solution de transport tout-en-un automatisée et écologique pour les terminaux logistiques et sites industriels. Cette solution proposée sous forme de Transport as a Service (TaaS) est conçue pour le déplacement de remorques, conteneurs, palettes et autres charges lourdes au sein d’entrepôts logistiques, de plateformes de distribution et de sites de production.

Après un projet pilote réussi auprès de DHL France, EX9 déploie son offre à l’international. Ses objectifs : réduire la pénibilité et le risque d’accidents sur site, et améliorer les performances de 30 %, tout en permettant une baisse des émissions de CO2 dans la chaîne d’approvisionnement mondiale. En France, cette baisse pourrait atteindre plus de 90 % grâce à sa solution clé en main, les opérateurs et les sociétés industrielles disposent désormais d’une flotte de robots de manutention autonome. Ils profitent ainsi d’une automatisation accessible, sûre et simple à mettre en œuvre en tous lieux. Avec EX9, les sites logistiques deviennent plus efficaces et respectueux de l’environnement !

Les infrastructures logistiques (EPL – entrepôts et plateformes logistiques, sites industriels) sont des piliers des marchés et échanges mondiaux. Tous les biens fabriqués doivent, en effet, être acheminés physiquement depuis leur site de production jusqu’aux consommateurs.

La chaine logistique s’organise pour que les sites de fret multimodal ou hubs de distribution les accueillent, en respectant les 3 critères de temps, coûts et qualité. Le bon déroulement de ce processus complexe multifacette nécessite des opérations fluides et bien orchestrés.

Face à l’explosion du e-commerce, les entreprises de logistique font face à deux exigences : résilience et neutralité carbone. Outre la réduction des émissions de CO2 et des risques d’accidents sur sites, elles doivent également améliorer les conditions de travail et l’attractivité du secteur auprès des jeunes.

Or, depuis la Covid, avec plus de 450 000 opérateurs et conducteurs manquants en Europe, les entreprises de logistique peinent à recruter. Quelles solutions offriront, à la fois, des réponses concrètes et un retour sur investissement optimal ?

EX9 : Une solution « Autopilot » clé en main pour accélérer l’automatisation dans le secteur logistique…

De la machine à vapeur aux robots de picking et d’emballage, en passant par le chariot élévateur, l’histoire de la logistique est celle d’une marche vers l’automatisation. Il existe pourtant peu de solutions véritablement dédiées aux terminaux EPL. Noyées dans l’océan de solutions innovantes poussées par l’IA, les entreprises de logistiques ont parfois du mal à identifier les équipements dont elles peuvent réellement bénéficier, et manquent de visibilité quant à la façon de les intégrer à leurs processus au quotidien.

EX9 répond à ces défis. La start-up déploie en effet une solution complète pour l’automatisation des déplacements de charges lourdes (remorques, conteneurs, palettes, etc.) au niveau des terminaux. Concrètement, des robots-tracteurs autonomes électriques sont intégrés au processus opérationnel du site, augmentant ainsi la cadence des opérations de pré-chargement et de la manutention type « drop & hook ».

Résultat : des performances améliorées, une fluidification des opérations et une réduction des coûts et des risques d’accidents. Au cœur de cette solution se trouve un système Autopilot clé en main, taillé pour le cas d’usage, reposant sur une « couche logicielle” qui rend les robots intelligents et connectés avec la tour de contrôle informatique à distance.

 Développés en interne pour les véhicules et robots navigant sur sites industriels, les algorithmes de l’Autopilot sont basés sur l’IA et la Computer Vision. Ils sont entraînés pour répondre à un environnement logistique dense et dynamique, et disposent de fonctionnalités avancées comme l’identification des portes de quai, la cartographie en temps réel, etc.

Ils donnent au robot une liberté de manœuvre totale, quelques que soient les conditions météorologiques, et intègrent la détection d’objets, la planification de trajectoires, le contrôle dynamique du robot, ainsi que la connectivité avec la tour de contrôle. À tout moment, le robot sait où il est, à quelle remorque s’atteler, où la déposer, où aller se garer, quand retourner à sa station de charge, etc.

En tant que solution End-to-End, EX9 assure également l’intégration dans le processus opérationnel du site en opérations. Cela inclut, par exemple, le contrôle à bord du véhicule, l’API d’interface vers l’outil de gestion de flotte, la surveillance à distance, l’analyse des données ou encore la télé-conduite.

Selon Ksenia Duarte, la CEO de la startup, « Chez EX9, nous sommes convaincus que c’est le moment ou jamais de recentrer les efforts sur les besoins de la Planète et de l’humain, de déployer des solutions rendant la chaine logistique plus efficace et durable. Après notre projet pilote réussi avec DHL Supply Chain en France, nous sommes ravis de proposer nos solutions aux acteurs internationaux et de contribuer à l’accélération de l’automatisation des EPL et complexes industriels. Grâce à nos solutions concrètes, à notre Autopilote adapté pour ces cas d’usage et grâce à notre approche TaaS – Transport as a Service, nous souhaitons faire bénéficier les opérateurs logistiques d’un accompagnement dans cette transition disruptive et du déploiement rapide et efficace. »

… et enfin combiner productivité, décarbonation et objectifs sociétaux 

L’amélioration de la performance d’un terminal/EPL, passe désormais par son automatisation. Ses avantages sont nombreux : diminution des coûts opérationnels, fluidification des opérations quotidiennes, augmentation de la productivité, de la capacité de traitement et de la sécurité du personnel. Dans un contexte mondial fortement concurrentiel, les opérateurs doivent aussi se plier à des législations environnementales de plus en plus strictes. « GO Green » ou « Logistique responsable » sont des démarches dans lesquelles EX9 veut apporter sa brique.

En plus des robots-tracteurs électriques, la solution d’automatisation d’EX9 réduit les émissions des GES en optimisant la manière dont la flotte est utilisée. Elle permet notamment de diminuer les temps d’inactivité des moteurs, et de s’assurer que les robots empruntent toujours les parcours les plus adaptés.

En France, selon l’outil de l’Agence de la transition écologique (ADEME), la solution réduirait les émissions de CO2 de 94 % par rapport aux tracteurs terminaux diesel, qui constituent encore plus de 98 % du parc actuel. Les émissions de CO2 et de particules fines ne sont pas les seuls facteurs à considérer. La réduction de la pollution sonore est également un aspect très important, en particulier pour les EPL situés dans en zones urbaines ou péri-urbaines densément peuplées.

Grâce à EX9, toutes les tâches à faible valeur ajoutée, dangereuses et chronophages peuvent être déléguées à des robots autonomes fiables et éco-responsables. Cela permet d’améliorer l’environnement de travail des manutentionnaires, de réduire la pénibilité du travail de nuit, en extérieur, et de diminuer les risques d’accidents. Les employés chargés des manœuvres peuvent être réaffectés à de nouveaux postes de contrôle des processus, de gestion du stock, de préparation des commandes ou même de surveillance, de télé-conduite ou encore de maintenance des robots.

Une solution testée et approuvée chez DHL

En septembre dernier, EX9 a déployé et testé sa solution sur un des sites de DHL Supply Chain à Mitry-Mory (France). Le site a été sélectionné par l’opérateur pour la diversité des types de chargements et des marchandises qu’il traite. Il gère environ 200 mouvements de camions par jour, en entrant ou sortant, dont près de 30 opérations de précharge. La fluidité est clé pour les services logistiques et de transport multimodal.

Cela permet à DHL d’intensifier la pratique du « drop & hook » / pré-chargement qui consiste à déposer une remorque pour repartir avec une autre déjà chargée sans attendre. Les solutions d’EX9 permettront ainsi d’augmenter considérablement le pré-chargement (+20 %) et ainsi réduire les temps d’attente des conducteurs de camions, tout en augmentant les cycles de rotations.

Un site comme celui de Mitry-Mory pourrait, à terme, fonctionner avec deux ou trois robots de ce genre. À titre d’exemple, une plateforme logistique qui déploierait 10 robots pourrait bénéficier d’économies de l’ordre de 1,5M€ et de réduction d’environ 500 tonnes de GES sur 3 ans (calcul basé sur des données européennes).

Disponibilité

La solution proposée par EX9 est taillée selon les besoins des clients EPL. L’offre de découverte, proposée spécialement pendant le CES inclut un diagnostic « Comment automatiser vos opérations de manutention de cour », avec un rapport sur les meilleures pratiques, des conseils et calculs d’efficacité et du retour sur l’investissement dans le passage vers l’automatisation des opérations.

Booth Venetian Expo, Hall G — 60801 — Eureka Park

https://www.ex9.tech/