Skip to main content

8 Jan, 2024

CES 2024 : Coreod Space lance S.A.T, le premier casque de réalité virtuelle boosté par l’IA au service de la santé mentale des astronautes

CES 2024 : Coreod Space lance S.A.T, le premier casque de réalité virtuelle boosté par l’IA au service de la santé mentale des astronautes

Coreod Space, pionnier des solutions de santé numérique pour les astronautes, dévoile aujourd’hui S.A.T (Space Agent Traveller), son nouveau casque de réalité virtuelle qui va révolutionner l’exploration de l’espace lointain.

Combinant IA et VR, cette nouvelle solution immersive basée sur la science stimule les fonctions cognitives et neuropsychologiques des astronautes pour les aider à survivre et s’épanouir lors de leurs missions spatiales. Agnostique et polyvalent, cet outil est compatible avec n’importe quel casque de VR, s’adapte à chaque utilisateur et convient à tous les environnements isolés, confinés et extrêmes (I.C.E). En route pour de nouvelles missions en pleine conscience !

L’espace rime avec solitude. Si le rythme cardiaque de Buzz Aldrin s’est maintenu à 88 bpm lors du lancement pour le premier alunissage il y a 50 ans, l’astronaute d’Apollo 11 a ensuite reconnu la détresse psychologique dont il avait souffert tout au long de la mission, décrivant notamment la Lune comme une « magnifique désolation ». Isolement, absence de stimulation, stress important, etc.

Se retrouver en orbite terrestre basse suffit à affecter significativement la santé mentale des astronautes. L’esprit humain n’est pas conçu pour ce type d’environnement… Il est cependant possible de s’y adapter !

S.A.T : la VR boostée par l’IA enfin au service de l’équipage d’Artemis…

Si la thérapie par VR est de plus en plus utilisée dans le domaine de l’e-santé mentale, les solutions capables de s’adapter à l’environnement spécifique des astronautes restent peu nombreuses. La NASA, l’Agence spatiale européenne et d’autres acteurs considèrent donc l’IA comme un élément clé des futures explorations spatiales, comme les missions vers la Lune Atermis, et même au-delà.

En se basant sur les études en neuropsychologie menées au sein de LIRNAS, Laboratoire international de recherche en neuropsychologie spatiale au cours des 10 dernières années, Coreod Space a développé S.A.T (Space Agent Traveller), une solution spécialement conçue pour les personnes évoluant dans des environnement I.C.E.

Ce casque de VR, boosté à l’IA, permet, en effet, de stabiliser le mental et les émotions de ses utilisateurs grâce à des thérapies numériques sur mesure. Plus qu’un simple outil antistress, il met en œuvre des protocoles neuropsychologiques, basés sur les principes de la neuroplasticité, permettant au cerveau de s’adapter et de restructurer ses connexions neuronales en réponse à un environnement simulé.

L’IA transforme ces protocoles en thérapies immersives personnalisées, afin que chaque utilisateur puisse conserver sa santé mentale, sa résilience et sa pleine conscience.

Testé dans l’environnement simulé du LIRNAS Laboratoire international de rechen neuropsychologie spatiale, S.A.T a obtenu les résultats positifs suivants : [1]

• 42 % d’amélioration du sommeil

• 45 % d’anxiété et de stress en moins

• 37 % d’apaisement mental

Selon la Dre Elise Jabès, CEO et fondatrice de Coreod Space, « Après plus de 10 ans de recherches et de tests dans le domaine de la neuropsychologie, nous avons le plaisir de lancer notre solution de VR améliorée par l’IA, destinée aux astronautes. Elle leur permettra de rester plus longtemps dans l’espace en améliorant la gestion de leur stress et leurs fonctions cognitives dans de petits habitats isolés. Il est essentiel de garantir la réussite et la sécurité des missions, de la Terre à la Lune et jusqu’à Mars. S.A.T de Coreod Space incarne parfaitement notre mission : aider chaque personne à se dépasser en maîtrisant ses émotions et en optimisant son potentiel ».

… compatible avec les environnements I.C.E.

Des professionnels d’autres secteurs sont confrontés à des défis similaires à ceux des astronautes : militaires en opération, sous-mariniers, travailleurs des plates-formes pétrolières offshore, scientifiques dans des lieux de recherche isolés comme l’Antarctique, et même les explorateurs et alpinistes en zones polaires. Les enjeux sont à la hauteur de leurs missions.

Une étude menée par l’Université de Lorraine montre que 45 % des militaires français estiment souffrir de problèmes liés à la gestion du stress. Aux États-Unis, des chercheurs de l’Université de Boston ont révélé que les suicides chez le personnel militaire américain, déployé au Moyen-Orient entre 2001 et 2021, étaient quatre fois plus élevés que le nombre de victimes au combat. La solution S.A.T de Coreod Space répond à cette problématique en générant des protocoles numériques adaptés à chaque situation.

Vers une nouvelle forme d’IA pour les voyages spatiaux longue distance ?

Les futures missions d’exploration, comme celle sur Mars, nécessiteront qu’une petite équipe d’astronautes vive et travaille, jusqu’à trois ans, dans un environnement confiné de la taille d’un studio. Alors que l’homme s’aventure de plus en plus loin dans l’espace, Coreod Space poursuit ses recherches afin d’offrir une solution immersive pour veiller à leur bonne santé mentale, grâce à l’IA, aux membres d’équipages et à toute personne évoluant dans des environnements I.C.E.

Son objectif est de mieux adresser les défis liés aux longs voyages, lors desquels la latence élevée entre la Terre et Mars privera les astronautes de tout contact immédiat. Elle vise, in fine, à augmenter la durée et l’efficacité des missions spatiales en garantissant la solidité mentale et l’adaptabilité des astronautes, tout comme leur bien-être émotionnel et cognitif en comblant le vide entre la Terre et Mars grâce à de véritables thérapeutes en VR.

CES: Stand 60613-7

[1]  Résultats après 3 séances menées sur plus de 100 utilisateurs dans des environnements I.C.E.

https://coreodcare.com/coreod-space/