Skip to main content

26 Mar, 2020

Un réseau neuronal pourrait aider à repérer le Covid-19 sur les radiographies du thorax

Un réseau neuronal pourrait aider à repérer le Covid-19 sur les radiographies du thorax

COVID-Net pourrait aider les scientifiques à développer un outil d’IA capable de détecter des signes révélateurs.

Un réseau neuronal à accès libre appelé COVID-Net, rendu public cette semaine, pourrait aider les chercheurs du monde entier dans un effort commun pour développer un outil d’IA qui peut tester les personnes pour Covid-19.

Qu’est-ce que ce réseau ? COVID-Net est un réseau neuronal convolutif, un type d’IA particulièrement efficace pour la reconnaissance d’images. Développé par Linda Wang et Alexander Wong à l’université de Waterloo et par la société d’IA DarwinAI au Canada, COVID-Net a été formé pour identifier les signes de Covid-19 dans les radiographies pulmonaires à l’aide de 5 941 images prises sur 2 839 patients souffrant de diverses affections pulmonaires, notamment d’infections bactériennes, d’infections virales non-Covid et de Covid-19. L’ensemble de données est fourni avec l’outil afin que les chercheurs – ou quiconque qui veut l’adaoter – puissent l’explorer et l’affiner.

Ne croyez pas le battage médiatique : Plusieurs équipes de recherche ont annoncé ces dernières semaines des outils d’IA permettant de diagnostiquer le Covid-19 à partir de radiographies. Mais aucun n’a été mis à la disposition du public, ce qui rend difficile l’évaluation de leur précision. DarwinAI adopte une approche différente. Il note que COVID-Net n’est « en aucun cas une solution prête à la production » et encourage les autres à l’aider à en devenir une. Le PDG de DarwinAI, Sheldon Fernandez souhaite également que l’outil explique son raisonnement, afin de faciliter son utilisation par les professionnels de la santé. 

COVID-Net n’a pas encore fait ses preuves, mais il suit les traces d’un précédent succès. Bon nombre des grandes avancées de la vision par ordinateur au cours des dix dernières années sont dues à la mise en service publique d’ImageNet, un vaste ensemble de données contenant des millions d’images quotidiennes, et d’AlexNet, un réseau neuronal convolutif qui a été formé à son utilisation. Depuis, les chercheurs ont exploité ces deux réseaux.

https://www.technologyreview.com/s/615399/coronavirus-neural-network-can-help-spot-covid-19-in-chest-x-ray-pneumonia/