Skip to main content

15 Déc, 2023

OpenAI et Axel Springer concluent un accord sans précédent pour proposer des news dans ChatGPT

OpenAI et Axel Springer concluent un accord sans précédent pour proposer des news dans ChatGPT

OpenAI et Axel Springer, l’éditeur de presse mondial, ont conclu un accord sans précédent permettant à ChatGPT de résumer des articles de presse provenant de marques de médias telles que Politico et Business Insider.

Dans le cadre de cet accord, Axel Springer fournira le contenu de ses marques de médias comme données d’entraînement ou formation pour les grands modèles de langage d’OpenAI, tels que GPT-4.

Cette nouvelle intervient alors que les éditeurs, les artistes, les écrivains et les technologues envisagent de plus en plus d’intenter des actions en justice contre les entreprises à l’origine d’outils d’IA populaires pour violation présumée des droits d’auteur.

Cette nouvelle intervient alors que les éditeurs, les artistes, les écrivains et les technologues envisagent de plus en plus d’intenter des actions en justice contre les entreprises qui conçoivent des outils d’intelligence artificielle générative populaires, notamment des chatbots et des modèles de génération d’images, pour avoir prétendument utilisé leur contenu ou leurs créations comme données d’entraînement. Par exemple, John Grisham, George R.R. Martin et d’autres auteurs de renom ont intenté une action en justice contre OpenAI en septembre pour violation présumée des droits d’auteur.

Une fois que l’accord entre OpenAI et Axel Springer sera entré en vigueur, lorsqu’un utilisateur posera une question à ChatGPT, celui-ci répondra par des résumés d’articles d’actualité provenant de médias tels que Politico, Business Insider, Bild et Welt.

Le chatbot inclura également des articles qui seraient autrement réservés aux abonnés de ces médias, selon un communiqué, et les réponses incluront « l’attribution et les liens vers les articles complets pour plus de transparence ».

Ce partenariat fait suite à un accord conclu par OpenAI avec l’Associated Press en juillet, lui permettant d’utiliser les archives d’actualités de l’AP comme données d’entraînement.

Dans le cadre de cet accord, Axel Springer fournira le contenu de ses marques de médias comme données d’entraînement pour les grands modèles de langage d’OpenAI, tels que GPT-4, le modèle d’IA qui aide à faire fonctionner ChatGPT.

La News Media Alliance, un groupe commercial représentant plus de 2 200 éditeurs, a publié en octobre une étude suggérant que les ensembles de données utilisés pour former des modèles d’IA populaires reposent « considérablement » plus sur le contenu des éditeurs, l’emportant par un facteur allant de plus de cinq à près de 100, par rapport au contenu générique du web.

https://www.cnbc.com/2023/12/13/openai-and-axel-springer-strike-unprecedented-deal-to-offer-news-in-chatgpt.html

https://www.cnbc.com/2023/09/20/john-grisham-george-rr-martin-other-prominent-authors-sue-openai.html

https://www.axelspringer.com/en/ax-press-release/axel-springer-and-openai-partner-to-deepen-beneficial-use-of-ai-in-journalism

https://www.newsmediaalliance.org/wp-content/uploads/2023/10/AI-White-Paper-with-Technical-Analysis.pdf