Skip to main content

2 Sep, 2022

Le robot agricole Solix Sprayer recherche et détruit les mauvaises herbes de manière autonome

Le robot agricole Solix Sprayer recherche et détruit les mauvaises herbes de manière autonome

Le robot Solix Sprayer peut couvrir jusqu’à 40,5 hectares de terres agricoles par jour.

En plus d’être coûteux, les herbicides peuvent également nuire à l’environnement… alors pourquoi les appliquer sur l’ensemble d’une culture, plutôt que sur les seules zones où poussent les mauvaises herbes ? C’est le raisonnement qui sous-tend le robot Solix Sprayer, qui repère et pulvérise les mauvaises herbes dans les champs des agriculteurs.

Conçu par la société de technologie agricole américano-brésilienne Solinftec, le Solix Sprayer sera fabriqué par la McKinney Corporation, basée dans l’Indiana aux Etats-Unis. Comme le robot Solix Scout de Solinftec, qui inspecte les cultures et fait des rapports, mais ne les pulvérise pas, il est alimenté par quatre panneaux solaires embarqués.

Lorsque le pulvérisateur se déplace de manière autonome dans les champs plantés, il utilise une série de capteurs intégrés pour effectuer un balayage « de la racine à la feuille » de chaque plante qu’il traverse. Si le système d’intelligence artificielle Alice embarqué détermine que la plante est une mauvaise herbe, un herbicide lui est appliqué de manière sélective.

Le robot produit également une carte numérique du champ, montrant où les mauvaises herbes ont été détectées et traitées.

Le pulvérisateur Solix utilise le système d’intelligence artificielle Alice, propriété de Solinftec.

Selon Solinftec, un seul robot Sprayer est capable de gérer jusqu’à 40,5 hectares de terres agricoles par jour, en fonction de la forme du champ et du terrain. En outre, grâce à un système d’éclairage et à une batterie chargée par ses panneaux solaires, le Sprayer peut fonctionner 24 heures sur 24. Et comme le robot est beaucoup plus léger qu’un tracteur tractant un pulvérisateur de mauvaises herbes « intelligent », la compaction du sol devrait être minimale.

Dans sa forme actuelle, le pulvérisateur Solix est optimisé pour les cultures céréalières telles que le blé, le soja et le maïs. Solinftec affirme que, dans les essais réalisés jusqu’à présent aux États-Unis, la technologie a permis de réduire l’utilisation d’herbicides jusqu’à 70 %.

La commercialisation du robot est prévue pour l’année prochaine.

https://youtu.be/fR8-rTylOC0

https://www.solinftec.com/en-us/blue-like-an-orange-sustainable-capital-fund-announces-a-10-million-investment-in-solinftec-to-foster-growth-of-sustainable-agriculture-in-brazil-north-america-and-latin-america/