Skip to main content

30 Mai, 2024

2100 km avec un plein – Les nouveaux véhicules hybrides de BYD ne se soucient pas de votre vessie !!!

2100 km avec un plein – Les nouveaux véhicules hybrides de BYD ne se soucient pas de votre vessie !!!

La Qin L DM-i hybrid de BYD

Oui, vous avez bien lu, près de 2 100 km avant de devoir faire le plein ou de recharger la voiture. BYD – le leader mondial chinois des ventes de véhicules électriques, qui a récemment dépassé Tesla – a lancé sa cinquième génération de véhicules électriques hybrides rechargeables « DM ».

BYD Auto Co. vient de mettre sur le marché deux modèles, le Qin L DM-i et le Seal 06 DM-i, qui affichent tous deux une consommation ridiculement impressionnante de 2,9 l/100 km en mode combustion interne, avec 79 km supplémentaires avec leur petite batterie et 119 km avec leur plus grande batterie en mode « tout électrique ». Ce qui est tout aussi impressionnant, c’est leur prix : 12760 € (99 800 ¥). Le sigle DM signifie « Dual Mode », mais pourrait également signifier « Deranged Mileage » (Kilométrage irrégulier).

N’oubliez pas d’emporter une bouteille d’eau vide – ou dix – car les arrêts pour faire le plein ne seront plus nécessaires.

La Qin L et la Seal 06 sont toutes deux basées sur la même plate-forme de 4 cylindres en ligne turbo de 1,5 litre avec une batterie de 10 kWh ou de 15,8 kWh. Avec ce petit litre et demi qui ne développe que 99 ch (74 kW) et 93 lb-pi (126 nm) de couple associé au moteur électrique de 161 ch (125 kW), vous n’allez pas faire de chronos sur une piste de dragster, mais vous devriez pouvoir arriver à destination avec style et avec un portefeuille plus épais à l’arrivée.

La 06 DM-i de Seal

L’entreprise soutenue par Warren Buffet a déclaré que ses récents progrès en matière d’efficacité énergétique étaient dus à son « système de gestion de la consommation d’énergie basé sur l’intelligence artificielle », qui décide quand il est préférable de passer de son moteur à combustion interne à son véhicule électrique. Les modèles les plus haut de gamme sont capables d’une conduite automatisée de niveau 2, ce qui signifie que vous devrez toujours tenir le volant et être attentif, mais il semblerait qu’il y ait au moins un régulateur de vitesse.

Il est vrai que ces chiffres impressionnants sont basés sur la procédure d’essai CLTL (China Light Duty Vehicle Test Cycle), relativement nouvelle, qui est apparemment un peu plus généreuse et optimiste que celle de l’EPA (Environmental Protection Agency), qui tend à mieux refléter les conditions de conduite « réelles ». Le CLTL est la norme chinoise en matière d’essais, tandis que l’EPA est la norme américaine. Les chiffres des tests CLTL peuvent être jusqu’à 30 % plus élevés que ceux de l’EPA. Malgré cela, 70 % de 2 092 km représentent une autonomie « réelle » assez impressionnante de 1 465 km, si la tendance se confirme.

Tout compte fait, le Qin L et le Seal 06 – bien qu’ils portent des noms bizarres – n’ont pas l’air bien méchants.

Quand les voitures BYD arriveront-elles en Europe ? Probablement pas de sitôt, malheureusement. La faute aux tarifs douaniers, aux Tik-Toks et aux troubles politiques.

https://www.autohome.com.cn/news/202405/1297107.html#pvareaid=102624

https://www.autohome.com.cn/news/202405/1297111.html#pvareaid=102624