Skip to main content

20 Mar, 2022

New York déploie des chiens robots pour combattre les incendies.

New York déploie des chiens robots pour combattre les incendies.

Ces robots vont sauver des vies et répérer des incendies

Le New York Times rapporte que le service des incendies de la ville (FDNY : Fire Department New York) est devenu le premier du pays à acheter le chien robot de Boston Dynamics, d’une valeur de 75 000 dollars. Bien entendu, ce n’est pas le premier service de sécurité publique à en acheter, ni le premier de la Grosse Pomme.

Le FDNY a déclaré au Times qu’il prévoyait d’utiliser les robots de 32 kg, affectueusement baptisés « Spot », pour aider lors de missions de recherche et de sauvetage difficiles, une utilisation potentiellement beaucoup moins controversée de la technologie que celle des chiens utilisés par la police de New York lors de raids.

Robocop

Il y a aussi l’effet secondaire pratique d’aider la ville à récupérer un peu de bonne volonté au sujet des « chiens » après l’expérience désastreuse de la police de New York en 2021.

Cela fait un peu moins d’un an maintenant que la police de New York a annulé son contrat avec Boston Robotics après que le public ait eu vent des robots par le biais d’une vidéo virale.

La vidéo montrait l’un des robots, peint en bleu police, marchant avec des policiers hors d’un immeuble de logements publics après l’arrestation d’un présumé envahisseur de maison.

Un journaliste du Times a tweeté « What the fuck is this is the exact right reaction » en réponse à la vidéo « Black Mirror » de l’époque.

C’est la faute des médias, en fait.

https://twitter.com/graemeknows/status/1502467466542428167

Selon le capitaine Michael Leo, de l’équipe de robotique du FDNY, c’est Hollywood qui est à blâmer pour la méfiance du public envers ces machines.

« L’industrie de la télévision et du cinéma nous fait du tort à certains égards, car elle montre souvent des images de robots militarisés, et les gens pensent alors que tous les robots sont comme ça », a-t-il déclaré au NYT. « Notre mission est de sauver des vies. C’est le point central. Ces robots vont sauver des vies. »

Au-delà des préoccupations relatives à l’armement et au caractère effrayant de ces robots, il existe des inquiétudes plus larges quant à leur utilisation en tant qu’outil de surveillance, en particulier après que la police de New York ait fait l’objet d’un examen minutieux suite à son déploiement désastreux l’année dernière.

Le maintien de l’ordre est, après tout, très différent du travail effectué par les pompiers. Avec un peu de chance et beaucoup de bon sens, le FDNY évitera les erreurs de son agence sœur et utilisera Spot avec un peu plus de tact.

https://www.nytimes.com/2022/03/17/nyregion/fdny-boston-dynamics-spot-robot.html