Skip to main content

19 Nov, 2020

Le chien-robot Spot adopte le rôle d’inspecteur de chantier

Le chien-robot Spot adopte le rôle d’inspecteur de chantier

Le projet est une collaboration entre le cabinet d’architecture britannique Foster + Partners et la société américaine d’ingénierie et de robotique Boston Dynamics.

Spot de Boston Dynamics est un petit robot polyvalent. Capable de tirer des camions, de travailler sur des plates-formes pétrolières et même de garder des troupeaux de moutons, ce robot ressemblant à un chien a appris un nouveau truc et aide Foster + Partners dans le cadre de son projet en cours Battersea Roof Gardens à Londres, en Angleterre.

Le groupe de recherche appliquée et de développement (ARD) de Foster + Partners a collaboré avec Boston Dynamics pour confier à Spot la tâche de se déplacer dans le cadre du projet Battersea et il semble que le robot ait été réellement utile, plutôt que simplement une nouveauté.

Spot a utilisé une technologie de balayage laser 3D pour saisir et suivre les progrès de la construction. Le robot a effectué des scans de précision réguliers du site, vérifiant que les travaux de construction effectués correspondent aux plans architecturaux et que tout se déroule sans encombre. Les délais habituels de numérisation et de traitement requis pour ce type de projet ont été réduits de plusieurs semaines à quelques jours seulement, explique Foster + Partners, ce qui a permis de libérer d’importantes ressources en personnel.

En outre, bien que les chantiers soient des endroits très dangereux, le robot peut franchir les escaliers et autres obstacles à l’aide de ses quatre pattes sans problème, et travailler de manière semi-autonome ou être contrôlé à distance (il convient également de mentionner que Spot a été utilisé sur un chantier japonais, ce n’est donc pas comme s’il était totalement nouveau dans le domaine de la construction).

Le robot Spot a été utilisé dans le cadre du projet Battersea Roof Gardens de Foster + Partners

« En utilisant notre projet mixte Battersea Roof Gardens – qui fait partie de la troisième phase du développement de la centrale électrique de Battersea – comme banc d’essai, l’équipe a conçu une carte pour établir grossièrement les missions que Spot devait suivre sur place afin de scanner certaines zones et de capturer des données spécifiques », explique le communiqué de presse de Foster + Partners. « En retournant sur le site chaque semaine, Spot a pu répéter les mêmes missions, ce qui a permis d’obtenir une série de modèles très comparables et cohérents ».

En plus de scanner le projet Battersea, Foster + Partners indique également que le robot a contribué à la production d’un modèle numérique de son propre QG à Londres. Avec d’autres capteurs à l’intérieur du bâtiment, les scanners de Spot ont permis à l’entreprise de mieux comprendre comment le bâtiment est utilisé au fil du temps et d’améliorer son efficacité.

Foster + Partners espère poursuivre cette collaboration et il n’est pas exagéré d’imaginer que des groupes de robots Spot seront installés sur ses chantiers dans les années à venir. En effet, avec l’ajout de la technologie d’impression en 3D et des robots maçons, l’avenir de la construction semble devoir faire une large place à ces robots, ce qui pourrait bien poser des problèmes pour certains emplois humains.

https://www.fosterandpartners.com/

https://www.fosterandpartners.com/news/archive/2020/11/foster-partners-collaborates-with-boston-dynamics-to-monitor-construction-progress-with-spot/